header image
Page d'Accueil - Home arrow Presse - Reviews arrow Critiques - Reviews arrow La Traviata - Opéra de Besançon
La Traviata - Opéra de Besançon PDF Print E-mail

Mise en scène: Didier Brunel
Direction musicale: Dominique Trottein

Image
©Yves Petit




 

(...) Karen Vourch’(Violetta Valéry) et Avi Klemberg (Alfredo Germont) se révèlent dans l’image d’un couple parfaitement crédible. Comment ne pas croire à leur passion amoureuse lorsque leurs regards se croisent, que leurs mains se touchent, qu’ils se jettent dans les bras l’un de l’autre, qu’ils s’enlacent ou que leurs lèvres se frôlent ? Excellente actrice, la jeune soprano se fond dans « sa » Traviata faisant exister, d’instants en instants, l’inexorable maladie qui l’emportera bientôt. Sa musicalité renforcée par une solide technique vocale autorise la soprano à un jeu théâtral délivré. Si elle est très convaincante tout au long de la soirée, son « Ah ! Gran Dio ! Morir si giovine..  » atteint un sommet d’interprétation. Entraînant son public dans un théâtre-vérité chargé d’émotion, elle est bouleversante quand, dans la scène finale, mélange de courage et de résignation, un dernier sursaut de vie lui fait esquisser un pas de danse peureusement chancelant. (...)

Jacques Schmitt - Res Musica - 19/03/2007



(...) En abordanrt le rôle-titre, Karen Vourc'h ouvre de grandes espérances pour l'avenir de sa jeune carrière. Elle incarne une Violetta d'une émouvante juvénilité, variant avec art nuances et couleurs pour mettre en valeur toutes les facettes du personnage. Son "E strano" traduit ses angoisses intérieures, tandis qu'une douceur élégiaque passe dans le renoncement adressé à Germont. "Attendo, attendo" sonne comme un dernier soupir et "Addio del passato" est parcouru par la poignante nostakgie de l'innocence perdue (...)

Bruno Villien - Opéra Magazine

Latest News
Slide Show